Conseillers artistiques

NICOLAS DUFETEL - musicologue

Nicolas Dufetel est musicologue, auteur d’un doctorat sur la musique religieuse de Franz Liszt. Formé en France, en Italie et en Allemagne, il est également diplômé en piano et en histoire. Il a codirigé les volumes Franz Liszt. Un saltimbanque en province, (avec Malou Haine, 2007), Lettres de Liszt à la princesse Marie de Hohenlohe-Schillingsfürst (avec M. Haine et Pauline Pocknell, 2011), Les élèves de Liszt. Figures connues et inconnues (avec M. Haine et Cécile Reynaud, 2011). Il prépare actuellement l’édition d’un livre inédit de Liszt sur Wagner (Actes Sud et traduction italienne), de sa thèse (Brepols) et de la correspondance de Liszt avec le grand-duc Carl Alexander de Weimar (Société française de musicologie) ; il a publié et une trentaine d’articles en France et à l’étranger, en français, anglais, allemand et italien, langues dans lesquelles il tient régulièrement des conférences. Il a reçu le Premio Liszt de l’Istituto Liszt (Bologne) en 2008, le Nordell Fellowship de Harvard University en 2011 ; il a reçu un prix Voltaire de l’Académie de Berlin pour le dialogue culturel franco-allemand (Fondation Toepfer, 2011). Le collectif Liszt et le son Érard qu’il a dirigé (2011) a remporté le Prix des Muses dans la catégorie beaux livres. Lauréat de la Fondation Humboldt auprès de l’Institut für Musikwissenschaft et de la Hochschule für Musik Liszt de Weimar pour un postdoctorat (2010-2011) à Weimar, il a été secrétaire de l’Année Chopin (2010) et conseiller artistique et historique de l’Année Liszt (2011). En 2011 en 2012, en partenariat avec le Consulat de Jérusalem, le Conservatoire national E. Saïd, l’Institut français, et l’Université Al-Quds de Jérusalem, il a donné une série de cours et de conférences sur l’histoire de la musique et sur le dialogue des cultures entre Orient et Occident. En 2012, le ministre de la Culture lui a remis les insignes de chevalier dans l’Ordre des Arts et des Lettres. Parallèlement à ses activités de recherche, Nicolas Dufetel est professeur de Culture musicale au Conservatoire d’Angers. Il est régulièrement invité en France, en Europe, aux USA et au Canada par des universités pour des conférences, ou encore des présentations de concerts et des leçons de musique interactives et multimédias (Rencontres musicales de Vézelay, Opéra de Tours, Scala de Milan, Lisztomanias de Châteauroux, Festivals de Nohant, Lille, Chopin à Bagatelle, National Gallery of Arts de Washington, Philharmonie du Luxembourg, etc.). Il a participé à plusieurs émissions pour la radio et la télévision (France 5, BBC).

ALEKSI BARRIÈRE - metteur en scène et dramaturge

AB-little-cutNé dans une famille franco-finlandaise de musiciens, Aleksi Barrière a découvert le théâtre en 2003 alors qu’il était dramaturge et assistant du metteur en scène Sarah Méadel – celle-ci utilisera ses textes dans d’autres projets et co-mettra en scène avec lui plusieurs spectacles et happenings. Après avoir traduit Le Songe d’une nuit d’été de Shakespeare pour un atelier théâtre de lycée, en 2006 il a proposé avec Sarah Méadel une version de La Leçon de Ionesco à la lisière du théâtre, de la musique, et de l’art vidéo.

Il s’est plongé dans ce dernier avec l’association de Jean-Baptiste Barrière, Image Auditive, avec qui il a travaillé en tant que dramaturge, metteur en scène (Wozzeck, Royal Festival Hall, Londres, 2009), dir. mus. E.-P. Salonen, avec S. Keenlyside) et scénographe (Portrait Concert, Miller Theater, NYC, 2014). Il explore encore souvent les multiples possibilités de la vidéo dans ses propres spectacles.

Outre son activité de traducteur de prose, de poésie et de théâtre (textes de théâtre contemporains mais aussi livrets d’opéras, tel celui du Ring de Wagner), il a toujours développé sa propre écriture en tant qu’auteur, depuis la publication d’une nouvelle en 2005 dans un recueil finlandais, à l’issue d’un prix littéraire. Ses textes ont été mis en musique par Kaija Saariaho dans trois de ses œuvres, le plus récemment dans la pièce pour ensemble vocal et électroniques Écho ! (Amphithéâtre Bastille, Paris, 2008). Après avoir lu sa pièce L’impossible tragédie de Jean Racine, le metteur en scène Peter Sellars lui a proposé d’être son assistant à l’Opéra de Santa Fe en juillet 2008, débutant ainsi une longue relation de mentorat.

Après avoir obtenu une licence de philosophie à l’université de Paris-1, Aleksi a étudié la mise en scène et la scénographie à la Faculté de Théâtre de Prague, où il a monté une version tchèque des Bonnes de Jean Genet, présentée en tournée dans différents festivals et villes en 2011. Il a également mis en scène la première tchèque de La Sorcière d’Edmonton, une tragicomédie jacobéenne de Thomas Dekker, John Ford et William Rowley, en 2012. Son apprentissage a aussi pris la forme d’une bourse du Festival de Bayreuth en 2011, et d’une participation à des ateliers du réseau ENOA en 2010 (Aix-en-Provence) et 2012 (LOD, Gand).

Tout en travaillant indépendamment comme metteur en scène (par exemple sur l’opéra de chambre de Kim B. Ashton the boy, the forest and the desert, Arcola Theatre/Grimeborn Festival, Londres, 2011) et comme dramaturge et collaborateur artistique (Ring Saga, d’après le Ring de Wagner, m-e-s Antoine Gindt, première à Porto en 2011 et tournée en Europe), depuis 2010 il s’est principalement concentré sur son exploration de diverses formes de théâtre musical avec le chef d’orchestre Clément Mao-Takacs, avec qui il a fondé la compagnie La Chambre aux échos. À ce jour, le collectif a joué en France et en Europe des œuvres de Schumann, Milhaud, Mahler, Berio, Cage, Scelsi et Saariaho dans des dispositifs créatifs, ainsi que des happenings et des lectures musicales de textes d’Aleksi et d’autres auteurs.

Aleksi rédige actuellement une thèse de doctorat sur Peter Sellars (Paris-10 Nanterre-La Défense), tout en développant d’autres activités en tant qu’universitaire, notamment des cours et des conférences sur le théâtre musical et des publications dans des revues telles que théâtres & musiques, Tempus perfectum et Music & Literature. Il est régulièrement sollicité pour des textes de circonstance. Sa collaboration en tant qu’auteur avec le photographe Martin Atanasov et d’autres artistes visuels aboutit à des publications passées et à venir.

Récemment invité en tant que metteur en scène par le CNSMDP (La Voix humaine, 2013) et le Festival READ à Helsinki (Babel, 2014), Aleksi développe sa collaboration avec l’ensemble Secession Orchestra en tant que conseiller artistique, dramaturge et vidéaste, et a été en 2015 avec La Chambre aux échos artiste associé au Festival de musique contemporaine Novalis en Croatie.